of Malan's Rock

of Malan's Rock

Jack Russell Terrier

Standard N° 345 : le Jack Russell Terrier

Standard N° 345 : le Jack Russell Terrier



Standards et

commentaires



Standards N° 345 du Terrier Jack RussellTraductionR. Triquet

OrigineAngleterre

Pays de développementAustralie

Date de publication du standard d'origine en vigueur25 octobre 2000

UtilisationExcellent terrier de travail, capable de chasser sous terre. Excellent compagnon.

Classification F.C.I.Groupe 3 : Terriers

Section 2 : Terriers de petite taille. Avec épreuve de travail

Bref aperçu historique

Le Jack Russell terrier trouve son origine dans l'Angleterre des années 1800 grâce aux efforts du Révérend John Russell (« Jack » est le diminutif de John - note du traducteur). Celui-ci développa une souche de Fox-Terriers, pour répondre à ce dont il avait besoin, un chien qui puisse courir avec les Fox-Hounds et aller sous-terre pour déloger le renard de son terrier ou d'autres animaux de chasse de leur tanière. Deux variétés ont évolué avec des standards fondamentalement similaires à part des différences surtout de taille et de proportions. Le plus grand, construit plus au carré, est connu actuellement sous le nom de Parson Russell Terrier (Terrier du Révérend Russell) et le plus court sur pattes, légèrement plus long dans ses proportions, porte le nom de Jack Russell Terrier.Aspect généralTerrier de travail robuste, actif, agile, ayant beaucoup de personnalité, au corps souple de longueur moyenne. La vivacité de son action va de pair avec l'ardeur de son expression; la caudectomie est facultative. Le poil peut-être lisse, rêche ou « fil de fer ».

Proportions importantes


  • Corps dans son ensemble plus long que haut.

  • La hauteur de la poitrine du garrot au sternum doit  égaler la longueur du membre antérieur du coude au sol.

  • Le tour de poitrine, pris derrière les coudes, doit  mesurer entre 40 et 43 cms environ.




Caractère, comportementTerrier vif, éveillé et actif à l'expression ardente et intelligente. Hardi et sans peur, amical mais avec une tranquille assurance.

TêteRégion crânienne


  • Crâne : doit être plat, d'une largeur modérée, il diminue graduellement de largeur vers les yeux et jusqu'au large museau.

  • Stop : bien défini mais trop prononcé.


Région faciale


  • Truffe : noire.

  • Museau : la longueur du stop à la truffe doit être légèrement inférieure à celle du crâne, du stop à

    l'occiput.

  • Lèvres : Bien jointives et pigmentées de noir.

  • Mâchoires, dents : Mâchoires très fortes, hautes, larges et puissantes. Dents fortes. Articulé en ciseaux.

  • Yeux : petits, de couleur foncée, à l'expression pleine de vivacité. Les yeux ne doivent absolument pas être saillants et les paupières doivent bien épouser le globe oculaire. Le bord des paupières doit être pigmenté de noir. Les yeux sont en amande.

  • Oreilles : en bouton ou retombantes, de bonne texture, bien mobiles

  • Joues : Les muscles jugaux doivent être bien développés.




CouFort et pur dans ses lignes, permettant de porter la tête avec aisance.

CorpsInscriptible dans un rectangle.

  • Dos : droit. La distance du garrot à la racine de la queue est légèrement supérieure à la hauteur au garrot (du garrot au sol).

  • Rein : le rein doit être court, solide et fortement musclé.

  • Poitrine : haute plutôt que large, bien dégagée du sol de sorte que le sternum est situé à mi-distance entre le garrot et le sol. Les côtes doivent être bien cintrées à partir de la colonne vertébrale, elles s'aplatissent sur les côtés de sorte que deux mains peuvent en faire le tour derrière les coudes; Le périmètre est d'environ 40 à 43 cm. La pointe du sternum est nettement en avant de pointe de l'épaule.




QueuePeut tomber quand le chien est au repos. En action, elle doit être dressée. Dans le cas où on l'écourte, l'extrémité doit être au niveau des oreilles.

MembresMembres antérieurs




  • Épaules : bien inclinées vers l'arrière et pas lourdement chargées de muscles.

  • Bras : suffisamment longs et angulés (avec les omoplates) pour que les coudes soient placées sous le corps.

  • Antérieurs du coude aux doigts : ossature droite, que le chien soit vu de face ou de profil.


Membres postérieurs

Forts et musclés. Équilibre des formes par rapport à l'épaule.

  • Grassets : bien angulés.

  • Métatarses : parallèles vus de derrière, le chien étant en station libre.

  • Jarrets : placés bas.

  • Pieds : ronds, durs, pourvus de bons coussinets, pas grands, ne tournant ni en dedans, ni en dehors ; doigts modérément cambrés.




AlluresFranches, dégagées, élastiques.

Robe


  • Poil : peut-être lisse, rude ou « fil de fer ». Il doit être résistant aux intempéries. On ne doit pas modifier le poil (l'épiler) pour lui donner l'aspect du poil lisse ou du poil « fil de fer ».

  • Couleur : Il faut que le blanc prédomine, avec des marques noires ou feu du plus clair au plus intense (châtaigne).




Taille et poids


  • Taille idéale : 25 cm (10 pouces) à 30 cm (12 pouces).

  • Poids : correspond à 1 kg par 5 cm de hauteur au garrot , c'est-à-dire qu'un chien de 25 cm au garrot devrait peser environ 5 kg et un chien de 30 cm devrait peser 6 kg.




DéfautsTout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

Toutefois, les défauts suivants doivent être particulièrement pénalisés :

  • Manque de type Terrier.

  • Manque d'harmonicité, c'est-à-dire hyperexagération d'un point quelconque du standard.

  • Allures molles ou défectueuses.

  • Denture défectueuse.

  • N.B. les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.